Le site REGENERE de Thierry Casasnovas

En tant que naturopathe, je dois conseiller les personnes qui me demandent de l’aide pour aller vers la pleine santé.

Il existe des régimes de toutes sortes: des paléo, des groupes sanguins, des cétogènes, des sans gluten, des crus, des cuits, et j’en passe.

Comment conseiller ?

D’abord, je crois que le régime alimentaire est une affaire intime, personnelle, délicate. Dès qu’on touche à ce que mangent les gens, on entre dans un territoire un peu sacré. C’est ce qu’ils choisissent pour eux, c’est ce qu’ils aiment, ce qui les console, les rassure, leur donne des forces (ou non). C’est aussi ce qu’ils donnent à leurs enfants, pensant toujours bien faire.

Alors, lorsqu’on arrive avec nos gros sabots de naturopathes pour dire « non, ça ne va pas, il faut manger sain, plus frais, plus bio, plus local etc. », on attaque l’intime des individus même avec les meilleures intentions.

C’est très difficile, de faire passer un message de changement de mode de vie qu’il soit alimentaire ou autre, à une personne qui consulte parce qu’elle va mal.

Un jour, j’ai décidé de suivre la formation en hygiénisme de Thierry Casasnovas. C’est pourtant une personne décriée par les uns, encensée par les autres. Comme toujours on entre dans un extrême ou dans l’autre. Les avis mesurés ne sont pas à la mode…

Pour moi, sa formation est intéressante. Elle est venue ajouter des connaissances que j’ai pu vérifier sur le site des publications médicales américaines, qu’il cite souvent.

Cet homme a une faculté de synthèse qui est vraiment un plus pour ceux qui l’écoutent. Et il sait donner des images pour offrir une vision globale de l’organisme et de son fonctionnement. C’est une vulgarisation que je trouve juste. Le corps et ses mystères enfin libérés du jargon médical et à la portée de tous.

Je me souviens de ce vieux médecin de campagne quand j’étais petite qui arrivait chez nous à 20h le soir, mangeait chez nous et nous expliquait à table le fonctionnement de la maladie qu’il était venu soigner. Un homme passionné par son métier et par le fonctionnement du corps humain. C’est devenu bien rare aujourd’hui.

Thierry Casasnovas vient combler un vide, je crois. C’est certainement la raison de son succès, de son chemin de vie.

Pour autant, je ne suis pas devenue une adepte du tout cru, je ne crois pas que ce soit une alimentation à garder sur le long terme. J’ai pu observer que le cru est un fabuleux remède de guérison. Et j’ai découvert une vision, la sienne. C’est toujours une chance d’apprendre d’une autre personne. Cependant, cela ne signifie pas que l’on doit absorber ce qu’elle dit comme parole d’évangile. On cherche ce qui fait écho en nous, on teste, on trie, on valide ou non.

Chaque être humain est responsable de ses choix et nous ne sommes pas tous des êtres vulnérables prêts à être « gouroutisés » par le premier beau parleur qui passe.

Alors chaque personne qui sait s’exprimer et transmettre un message est-elle dangereuse ?

Je crois que ce qui est dangereux c’est de perdre le lien, le sentiment, de ce qui est juste pour soi. Si on le garde, si on le chérit, alors on ne peut pas être influencé d’une manière dangereuse que ce soit par un vrai gourou mal intentionné, une personne passionnée comme Thierry Casasnovas ou un/une manipulateur/trice toxique dans un couple.

Le passé de cet homme, je ne le juge pas. Son aspect physique ne me semble pas pertinent pour le juger non plus. On pourra trouver des défauts à cette personne mais on en trouvera dans tout être humain. Je salue sa démarche et s’il parvient à en vivre bien avec sa famille, je m’en réjouis pour lui.

Oui, je crois que Thierry Casasnovas est un homme…normal.

Chaleureusement,

Morgane

Je suis votre naturopathe, thérapeute conjugale/familiale et conseillère en périnatalité aux Mages à 20 km d'Alès (30100) dans le Gard. Au plaisir de vous aider ou de répondre à vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *