Ma vision du rôle de la doula

Peut-être que vous ne connaissez pas cette appellation qui est plutôt récente dans nos usages mais pourtant bien ancienne dans les traditions. La doula, servante en grec, est celle qui aide, accompagne, écoute, soulage le coeur et les émotions, relie, harmonise, dédramatise et parfois délie ce qui se noue. La doula est un peu comme une amie professionnelle (!), une personne avec laquelle le courant passe…on va se livrer, on va rire, on va pleurer, on va se questionner.

La doula nous aide à choisir en respectant la liberté de chacun, elle n’a pas d’intérêts dans la naissance ou dans l’accompagnement, simplement celui que tout se passe au mieux avec les cartes de l’instant.

Elle est présente pour:

  •  la mère, pour l’enfant, pour le père, pour ceux qui lui demandent de l’aide. Elle est là pour la famille.
  • les pères qui veulent s’impliquer, ainsi que ceux qui préfèrent rester en retrait.
  • les mères seules.
  • celles qui pensent qu’échanger avec une personne ayant déjà arpenté le chemin de la maternité serait un soulagement pour elles.
  • pour les grand-mères ou grand-pères qui ne comprennent pas les choix de leurs filles ou belles/filles, ou leur fils et beaux/fils.
  • accompagner les enfants plus grands pendant l’accouchement.
  • être là, tout simplement: silencieuse mais présente dans une confiance rassurante.

Une doula n’est pas une sage-femme, elle ne prescrit pas de médicaments, elle n’intervient pas médicalement pendant l’accouchement.

Etant naturopathe et thérapeute conjugale, parfois, les rôles se rencontrent et se complètent. Les huiles essentielles, les plantes, l’homéopathie peuvent venir accompagner une situation déjà vue avec le médecin ou la sage-femme.

La doula ne remplace personne d’autre, elle vient se poser comme un papillon sur une fleur mais elle ne prend pas de nectar, elle donne…

C’est ainsi que je vois mon rôle au sein d’un moment tellement intime et unique dans la vie d’une femme, d’un homme, d’une famille. Etre doula c’est avoir le privilège de partager avec vous un des plus merveilleux moments de votre vie.

Parfois c’est difficile

La doula peut être celle qui sera témoin de vos forces retrouvées après un vécu douloureux. Elle vous tiendra la main au bord du précipice vous aidant à voir plus loin: au-delà de la peur, de la déception, du découragement, de la douleur…

 

Etre doula c’est avant tout rencontrer une personne avec le coeur.

Ce que je vous propose

Si vous résidez autour d’Alès (dans un rayon d’une heure de route), je peux vous accompagner pendant la grossesse et l’accouchement, selon vos besoins. Nous étudierons ensemble vos demandes et la durée de l’accompagnement.

Pendant la période de votre grossesse et de l’accouchement, je suis joignable sur portable et e-mail pour toute question, pour une visite, une aide ponctuelle.

Selon vos souhaits, nous pourrons parler grossesse, accouchement, alimentation, allaitement, accueil de bébé, éducation, posture de la mère, du père, des grand-parents, la fratrie, le couple, la sexualité etc.

Il est possible de recevoir les deux (futur) parents séparément pour des questionnements plus intimes. Je peux accompagner le père pour l’aider à définir son rôle, son implication en fonction de ses souhaits et des besoins exprimés par le couple.

Je peux aussi vous aider à travailler sur les émotions de la grossesse (femme ET homme)  en décodage biologique afin de découvrir la source de certains problèmes émotionnels, relationnels etc.

En cas de doute ou à la moindre question, n’hésitez pas à me téléphoner ou à m’écrire un e-mail.

Ma formation

La formation de Birth Doula (COE Manchester 150h) que j’ai suivie s’articule en plusieurs modules mêlant accompagnement puis connaissances théoriques et pratiques:

Le rôle de la Doula

La pratique réflexive

Accueil prénatal des familles

Diversité, culture, morale et éthique

Deuil périnatal

Accouchement et naissance en hôpital et à domicile (avec le personnel médical)

Physiologie postpartum

Santé et nutrition

Gestion de la douleur pendant l’accouchement

Accompagnement pendant l’accouchement (positions, massages, relaxation, respiration etc.)

S’adapter aux naissances difficiles

Accompagnement postpartum (gestion des émotions, relation d’aide etc.)

 

Toutes ces connaissances et compétences viennent se marier avec la formation de Conseiller conjugal que j’ai suivie en Belgique (CFD) notamment en ce qui concerne la place du père, les relations de couple, la sexualité etc.